« Il y a tellement que mon cœur ne peut te dire… »

Il y a tellement que mon cœur ne peut te dire,

Mes mots, mes paroles montent aux cieux,

D’une plume je consigne cette amour,

Tatouée en moi pour une éternité écrite.

 

Il y a tellement que mon cœur ne peut te dire,

Je préfère m’effacer dans la nuit,

M’éteindre pour que tu oublies,

Supprimer mon âme pour devenir autre.

 

Il y a tellement que mon coeur ne peut te dire,

Mon souffle s’évapore,

Sous la pluie et le soleil,

Et je n’ai plus qu’à fermer les yeux pour te laisser t’en aller.

Cet article a été publié le Mercredi 25 juillet 2018 à 18 h 39 min et est catégorisé sous Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Poesisophie |
Incarnatus |
Traces écrites d'un qu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Theyoungboy
| 1jour1chapitre
| CULTIVOR