Mémoire d’une fille amoureuse-Chapitre 1: Naissance

  « Il était une fois », « Il était une fois »… Est – ce vraiment comme cela quand l’amour naît de cette étoile ?         Je me souviens …                                                                                                                                                                             Comme si c’était hier …                                                                                                                                                                        Alors que c’était mon premier amour …                                                                                                                                    Je me souviens …                                                                                                                                                                             De cette amitié particulière …                                                                                                                                                      De cette amour que je ressentais pour elle .                                                                                                                           La nuit de la révélation a été longue ainsi que la peur d’un amour impossible, éternel et interdit …                        La naissance de ces sentiments qui m’ont submergé .                                                                                                            Il n’y avait pas une journée sans elle à mes côtés et au fond de mon cœur, les jours s’écoulaient, les nuits passaient, on s’éloignait sans savoir pourquoi …                                                                                                                   Puis une nuit nous nous sommes appelaient et c’était une naissance …                                                                            Je me souviens de ces douces paroles, de son regard dans le miens, souvenirs … Souvenirs !                                    Je garde en moi cette mutation, cette transformation … Et … par dessus tout … Cette souffrance qui m’est apparue !                                                                                                                                                                                            Je me souviens de cette naissance … Je me souviens de cette adolescence … Et de cette jeune inconnue se nommant Saria .

Cet article a été publié le Dimanche 27 mai 2018 à 19 h 21 min et est catégorisé sous Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Poesisophie |
Incarnatus |
Traces écrites d'un qu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Theyoungboy
| 1jour1chapitre
| CULTIVOR